geranium

Qui dit petite loggia, dit petites plantations, mais bon ça ne nous empêche pas de gratouiller la terre ... tant qu'on ne tombe pas nez à nez avec un ver de terre, qui le pauvre ignore son pouvoir de nous stopper net. 

Exit l'idée d'utiliser des gants textiles, une mini-pelle, on n'a peut-être pas la main verte mais on a les ongles sales. La table convertie en zone de plantation est sans dessus dessous. Il ne faut pas être maniaque quand on entame ce type d'atelier avec une petite fille pressée. Quelques racines et feuilles ont été malmenées. Pourtant elle a à coeur de bichonner ses petites fleurs chéries. Allez hop une rasade d'eau, oups, une crue, tant pis ! 

Cette année, on a misé sur les géraniums (zonal et lierre) afin de mettre un peu de couleur (on ne rivalise pas avec le rouge flamboyant du Plaza Athénée non plus ! - rires -) et de créer une petite barrière naturelle anti-moustique. 

Il est prévu que nous achetions quelques plants de fraisiers Mara des bois, les seules que notre fille daigne manger. Et ce sera tout. De toute façon nos vacances d'été sont fatales à tout ce beau monde. Quoi que depuis que nous renversons des bouteilles d'eau dans la terre, nous limitons la catastrophe et nous arrêtons les déménagements de plantes chez les copains ou la famille. 

Pour décorer la loggia, il nous faudrait mettre la main sur une guirlande lumineuse flonflon. L'actuelle, venue d'Ikéa, montre de sérieux signe de faiblesse depuis le temps qu'elle accompagne nos soirées et le modèle n'est pas reconduit. 

Dans l'idéal, il aurait fallu changer les canisses en osier, décaper et repeindre les garde-corps, mais là ... on a plus envie de se faire bronzer et boire un diabolo fraise sur la loggia. 

Heureusement que nous n'avons pas un jardin finalement, il serait le théâtre de plantations en tout genre, un brouhaha végétal, et surtout une somme de travail. - rires -

Et vous, le printemps rime avec jardinage ou farniente ? 

blanche

PS : je vous donne des nouvelles de mon DIY de Pâques, celui avec des graines de blé pour créer des lettres végétales. J'ai eu des choses bien moins futiles à gérer et les plantations sont passées à la trappe. L'an prochain je prendrai plus soin de ces petites graines. Enfin d'ici là, il y aura les trois coupelles de l'Avent à bichonner. 

* Photo - C'est bientôt Noël *