mercredi

C'était le premier mercredi de l'année scolaire. Ce mercredi qui fait office de pause (en théorie) avec la semaine à quatre jours.

Certains enfants sont casés au centre aéré, d'autres enchaînent les activités (parfois imposées) et puis il y a ceux qui restent à la maison ou qu'on dépose chez les grands-parents. 

Le premier mercredi, tout se passe bien même s'il n'y a rien de prévu. La grasse matinée c'est rien que l'diée de les voir larver toute la journée devant des écrans nous horripile. On peut trouver mieux sans se ruiner. 

Arrive donc le pesant "je m'ennuie" et sa variante "je sais pas quoi faire". Et dans votre tête, vous vous dites que ça va être long tous ces mercredis de l'année. 

Et illico la question fatidique se pose. 

 


 

Que faire le mercredi avec les enfants ?

Pour ne pas tourner en rond à la maison, voici des activités simples, gratuites ou peu coûteuses pour s'amuser, apprendre, découvrir, partager, échanger, évoluer ... et peut-être mettre trouver une activité à faire tous les mercredis l'an prochain. 

confetti_yeah

Pixabay

 

  • Aller au parc : mais pas pour la routine, exit le toboggan, les structures où les enfants font la queue. Promenez avec un but précis : observer la nature et dessiner le paysage, ça change du coloriage ! Responsabilisez l'enfant en lui confiant votre appareil photo afin qu'il réalise une série thématique (papillons, oiseaux, insectes, fleurs, portraits ...),  selon l'âge au retour apprenez-lui à décharger les photos, à ajouter des éléments avec un logiciel ... 
  • Aller à la médiathèque : l'entrée est libre et souvent l'abonnement est gratuit pour les scolaires. Des expos et des ateliers gratuits pour les enfants sont réguliers. Pour les plus jeunes, comptez également sur l'heure des contes. Livres, BD, revues, CD, DVD, partitions, il y a de quoi repartir avec un sac plein. Profitez du choix pour constituer des journées thématiques : Moyen-Age, fantastique, histoire, espace, animaux, sport ...
  • Visiter sa ville : jouez les touristes même si vous pensez connaître votre ville comme votre poche. Prenez le temps, faites observez les détails aux enfants. Architecture, street art, botanique ... et même dans une petite commune, vous pouvez vous amusez à chercher qu étaient les gens dont les rues portent les noms. Avec les plus grands, vous pouvez pousser la recherche en allant consulter les archives départementales. Mais interroger les habitants est tout aussi sympa et ce sera convivial. 
  • Jouer les fins gourmets : bousculez vos habitudes, sortez prendre le petit déjeuner en terrasse. L'addition ne sera pas élevée et vous profiterez d'un autre contexte. Si vous préférez traîner en pyjama, brunchez à la maison, ça changera des autres matins. Pour les becs sucrés, optez pour une sortie dans l'après-midi autour d'une bonne pâtisserie dans un salon de thé. 
  • Revenir aux leçons de choses : dans le jardin ou dans une balconière, planter, jardiner pour plus tard récolter et cuisiner à quatre mains. Toujours dehors, observez les insectes, les oiseaux. Construisez un abri à insectes (quitte à devoir le suspendre à un arbre dans un parc), une mangeoire. Fabriquez un herbier. 
  • Se prendre pour un autre : inutile d'attendre Mardi-Gras, déguisez-vous et jouez un rôle. Ce sera un sacré mercredi ! Rien ne vous interdit de prendre de l'avance et de faire des beignets, des crêpes ou des gaufres. 
  • Retrouver des copains : chez l'un, chez l'autre s'il y a un jardin. Tant qu'il fait beau, sortez. Pensez aux jeux de bulles, aux craies de trottoir, aux fléchettes, au badminton ...
  • Aller au musée : promis ce n'est pas une punition. Vous serez étonné de constater qu'on peut intéresser n'importe quel jeune visiteur. 
  • Assister à des répétions : danse, musique, les écoles ouvrent leurs portes pour les répétitions générales. C'est gratuit et ça tombe bien souvent le mercredi après-midi.
  • Faire un ciné à la maison : idéalement vers l'heure du goûter, au programme DVD et friandises ! 
  • Se défouler grâce aux sports : tant pis si les enfants ne sont pas licenciés dans un club, il y a de quoi faire pendant tous ces mercredis libres. Footing, rollers, trottinette, vélo, foot, gym, yoga ... et en payant un peu : patins à glace, natation, escalade, trampoline, accro-branche ...
  • Opter pour des activités manuelles : les jours de pluie, ça évitera d'être frustré. Peinture, sculpture en papier mâché, pâte à sel, perles, tricot, couture ... 
  • Cuisiner et transmettre : offrez un tablier et abordez les recettes à quatre mains. 
  • Jouer aux jeux de société : sortez les indémodables. Pour limiter les déceptions lors des prochains achats, pensez à la ludothèque ou à l'alternative gratuite : l'échange entre copains (toujours sous réserve d'en prendre bien soin). 
  • Faire la sieste : ça peut sembler inadapté, mais pourquoi ce ne serait que les plus jeunes, les plus âgés et certains cadres qui ont droit à un coin sieste de pouvoir en profiter. Si la matinée a été intense, une activité dite "temps calme" peut déboucher sur un petit dodo. 
  • Parler une autre langue : et si le mercredi on oubliait le français et on parlait une autre langue ? apprentissage pour les enfants et révision pour les adultes !
  • Découvrir des métiers : visitez une ferme pédagogique, découvrez l'apiculture, apprenez à cuisiner avec un chef, faites un tour du parc avec un dog-sitter et ses nombreux toutous, assistez et participez à des démonstrations avec les pompiers, n'hésitez pas à demander à votre entourage si quelqu'un veut bien faire découvrir son métier ...

 


 

Plus que 35 mercredis avant les grandes vacances !

 

Avec tout ça, normalement vous devez être bons pour les mercredis à venir ! peut-être pas pour tous mais pour peu qu'il y ait des invitations à des goûters d'anniversaire, un super film à voir au ciné ...

Si pour les vacances de Toussaint vous ne vous sentez pas de jouer les GO pendant deux semaines, pensez dès maintenant à trouver un stage où inscrire les enfants. C'est le moment de réserver ! Moi, j'en connais une qui crève d'envie d'avoir une place à la gym pour apprendre à faire la roue. Mais pas de chance, nous ne serons pas dispos. Il doit bien y avoir des tutos pour voir comment positionner les mains ... encore une activité !

penser

Pixabay 

Et vive l'ennui !

Mais n'oubliez pas que s'ennuyer c'est bien aussi ! En quelques secondes, les enfants vont se créer des histoires, dessiner, imaginer des pièces de théâtre avec des marionnettes de fortune, modifier les règles d'un jeu, se déguiser avec trois fois rien ... 

Si vous saviez le nombre de fois où je dis "ennuie-toi !" et que je n'ai plus personne dans les pattes qui me dit "je sais pas quoi faire". 

  

Alors, vivement mercredi ou pas ? 

blanche