pain_olives

Je ne vous apprendrais rien tout ce que font les enfants à l'école est for-mi-da-ble ! 

La force du groupe l'emporte sur la raison.

Prenons l'exemple de ce que je trouve le plus infecte : le gâteau au yaourt, oups à la levure ! et bien il suffit de l'avoir préparé avec les copains aux doigts crassous et avec la maîtresse qui plonge récupérer le maximum de débris de coquille d'oeuf dans la pâte pour qu'il soit le meilleur gâteau de la Terre. Un écolier, c'est ingrat ! passer après relève donc du défi. Et tant qu'on y est je vous case que les recettes sont affichées en format XXL à l'école "pour que les parents la recopient et qu'on puisse la faire à la maison, on la fera hein maman". L'écolier est donc en plus capable de croire qu'il a inventé l'eau chaude contribué à l'évolution de la pâtisserie. - rires - 

A l'automne, lors de la semaine du goût (notez ma réactivité !), j'avais accompagné la mauvaise troupe à un atelier pain. Pas folle l'instit, il fallait du monde pour gérer les batailles de farine. Les voir surexcités à l'idée de patouiller les ongles sales dans la farine m'avait un peu coupé l'appétit mais pas eux. D'ailleurs paroles d'enfants marseillais, par nature pas peu fiers et ayant une facilité à l'exagération naturelle, c'était le meilleur pain du monde. 

 

pain_olives_recette

Depuis, on devait en refaire à la maison. Mais comprenez quand on tient enfin la bonne adresse pour son bon pain : le saint Graal ! on n'a pas trop envie de mettre les mains à la pâte. Pour info pour les locaux, nous faisons un crochet (oui, en métro, pour du bon pain !) aux Réformés pour faire le plein de pains bios au Bar à pains, la farine vient des Alpes de Haute Provence. Il se trouve que le pétrin est en pause forcée, l'équipe est en congés. Alors malgré une petite réserve de pain au congélateur, il a fallu pétrir. Finalement pour notre plus grand bonheur ! on peut même affirmer en toute objectivité qu'on était fier comme des paons avec nos petits pains nature. Alors on a recommencé le lendemain avec des petits pains aux olives. Et comme pour toute nouveauté, l'engouement se mêle à la créativité. C'est donc naturellement que nous avons des envies de pains aux noix, au romarin, aux figues sèches, aux tomates sèches, aux lardons ...  on n'invente rien, on réinvente juste le lieu de production et l'échelle de production. Puis quand viendra l'été, on ne supportera pas la chaleur du four. 

 

pain_olive

 

 

La recette des petits pains aux olives

Les ingrédients 

  • 400 g de farine (+60 g pour former les pâtons)
  • 300 g d'eau tiède
  • 10 g de sel
  • 1 sachet de levure sèche de boulanger (en billes)
  • 30 olives noires dénoyautées

 

pain_olives_ingredients

 

 

Les étapes

Mettre la farine et le sel dans le bol du robot (c'est pas comme ça que j'aurais des bras musclés cet été - rires -).

pain_olive_levure pain_olive_levure_

pain_olive_levure_eau pain_olive_eau

Dans un bol, diluer la levure dans 150 g d'eau tiède. Verser le mélange dans le bol du robot, puis les 150 g d'eau restants. 

Installer le crochet à pétrin et mettre en marche. 

pain_olive_petrin_fin pain_olive_petrin

Vers la fin ajouter les olives. 

Laisser reposer la pâte 30 à 45 minutes. 

Préchauffer le four à 240 °C. 

pain_olive_miche pain_olives_patons

Fariner le plan de travail et les doigts. Découper à la main les pâtons et former des boules. 

pains

Déposer les boules sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Les entailler et déposer un peu de farine.

Mettre à cuire 20 à 30 minutes (selon le four). 

pains_olive

 

 

Je mesure le caractère approximatif de la marche à suivre. Notre four n'est pas une référence. Nous l'avions acheté à notre arrivée à Marseille il y a 10 ans pour  ... réchauffer des pizze surgelées. On a changé de mode de vie et l'obsolescence programmée n'a pas atteint notre four, il fera encore un peu de chemin avec nous. Et comme ça, nous aurons une excuse toute trouvée quand la cuisson est ratée. - rires - 

Par choix, je n'ajoute pas d'olives sur le dessus des boules de pain. Ce serait juste utile pour les identifier si nous en faisions de plusieurs sortes le même jour. 

Bon, je vous le donne en mille : notre fille a adoré les pains natures "comme à l'école" mais le lendemain avec ceux aux olives, plus personne ! une écolière ingrate même en vacances ... 

blanche

* Photos - C'est bientôt Noël *